Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/02/2017

La communauté psychiatrique de territoire Rhône Métropole

Jean-Charles Faivre-Pierret et les acteurs de la CPT Rhône Métropole le 31 janvier 2017

Le décret n°2016-1445 du 26 octobre 2016 prévoit l’érection de communautés psychiatriques de territoire (CPT)  dans un futur proche.

La CPT fédère les acteurs de la psychiatrie et de la santé mentale sur un territoire, généralement le département, pour offrir aux patients  des parcours de prévention, de soins, de réadaptation et de réinsertion sociale coordonnés et sans rupture. Le « sans rupture » est important, prouvant que nous sommes bien là dans la continuité du dernier plan psychiatrie et santé mentale 2011 – 2015.

Elle se fonde sur un diagnostic territorial de santé mental, puis ensuite (18 mois à compter d’aujourd’hui) d’un projet territorial de santé mentale/

Une communauté psychiatrique de territoire (CPT) a vu le jour en Auvergne-Rhône-Alpes fin octobre 2016. Ce 31 janvier 2017 avait lieu une nouvelle réunion de travail avec les acteurs des trois établissements spécialisés de Lyon (photo).

La communauté psychiatrique Rhône-Métropole s'étend sur le territoire de la Métropole de Lyon (Rhône) et le département du Nouveau-Rhône (Rhône hors périmètre de Lyon). Elle réunit les trois établissements spécialisés assurant la mission de service public de psychiatrie sur le territoire : le CH de Saint-Cyr au Mont d'Or, établissement public de santé membre du groupement hospitalier du territoire (GHT) Rhône-Beaujolais-Dombes ; le CH Saint-Jean de Dieu à Lyon, établissement de santé privé d'intérêt collectif dépendant de l'Association recherche handicap et santé mentale (ARHM) ; et le CH Le Vinatier à Bron (Rhône), établissement public de santé bénéficiant d'une dérogation au GHT.

La communauté psychiatrique Rhône-Métropole entend ainsi associer à ses travaux l'ensemble des acteurs qui interviennent sur le champ de la psychiatrie et de la santé mentale. Elle a pour objectif de contribuer à la définition d'un projet territorial de santé assurant aux patients un parcours de prévention, de soin, de réadaptation et de réinsertion. Elle entend enfin veiller à la préservation des moyens nécessaires pour la mise en œuvre de ce projet.

 

Jean-Charles FAIVRE-PIERRET, le 31 janvier 2017

12:15 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0)